Dimanche 22 Juillet 2018 - Document sans titre Sainte Marie-Madeleine Document sans titre



Document sans titre
"Soyez miséricordieux comme votre Père Céleste est miséricordieux" (Luc 6, 36)
Get the Flash Player to see this rotator.

FLASH INFO Document sans titre
  • Prière de la semaine : Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement, tu nous as laissé le mémorial de ta passion ; donne-nous de vénérer d'un si grand amour le mystère de ton corps et de ton sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta rédemption. Toi qui...
  • S.E Mgr Alexis TOUABLI Youlo, évêque d'Agboville, a été nommé le samedi 23 juin 2018 par Sa Sainteté le Pape François, Administrateur Apostolique de Yamoussoukro.
  • Le Samedi 23 juin 2018 en la Cathédrale Christ Roi de Daloa, S.E. Mgr Marcellin YAO Kouadio, précédemment évêque titulaire de Yamoussoukro, a été installé canoniquement sur le siège épiscopal de ce diocèse, devenant ainsi son 5è évêque.

Accueil > A la une > Je vous confie tous à la Mère du Christ, la Mère des prêtres

A la une


Je vous confie tous à la Mère du Christ, la Mère des prêtres

Mar 27 Mar 2018, 19:48

La proximité de la fête annuelle de notre sacerdoce à l’occasion du jeudi Saint m’offre l’agréable opportunité fraternelle de vous partager, ci-dessous, le paragraphe N° 11 de la lettre que le Pape Jean-Paul II, a adressé aux prêtres du monde entier, à la première année de son pontificat. Dans cet extrait de sa lettre, Saint Jean-Paul II confie les prêtres à la maternelle assistance de la Vierge Marie, Notre Dame du sacerdoce et les invite à la regarder avec une espérance et un amour exceptionnels.

« Chers frères, au début de mon ministère, je vous confie tous à la Mère du Christ, qui est d’une manière particulière notre Mère : la Mère des prêtres. En effet, le disciple préféré, l’un des Douze, qui avait reçu au Cénacle cette parole : " Faites ceci en mémoire de moi ", le Christ le désigna du haut de la croix à sa Mère par ces paroles : " Voici ton fils ". Par ces paroles du Rédempteur agonisant, l’homme qui avait reçu, le Jeudi Saint, le pouvoir de célébrer l’Eucharistie fut donné comme " fils " à sa Mère. Nous tous, par conséquent, qui recevons le même pouvoir par l’ordination sacerdotale, nous avons les premiers, en un certain sens, le droit de voir en elle notre Mère.

Je désire donc que vous tous, avec moi, vous retrouviez en Marie la Mère du sacerdoce que nous avons reçu du Christ. Je désire en outre que vous lui confiiez de façon Particulière votre sacerdoce. Permettez que je le fasse moi-même, en confiant à la Mère du Christ chacun de vous - sans aucune exception - de manière solennelle, et en même temps en toute simplicité et humilité.

Je prie néanmoins chacun d’entre vous, chers frères, de le faire lui-même, personnellement, comme le lui dictent son propre cœur, surtout son amour personnel envers le Christ-Prêtre, et aussi sa propre faiblesse, qui va de pair avec le désir de servir et de marcher vers la sainteté. Je vous en prie.L’Église d’aujourd’hui s’exprime sur elle-même surtout dans la Constitution dogmatique Lumen Gentium. Là aussi, dans le dernier chapitre, elle reconnaît qu’elle porte ses regards vers Marie comme vers la Mère du Christ, parce qu’elle-même se nomme mère et qu’elle désire être mère en engendrant pour Dieu les hommes à une vie nouvelle.

Oh ! Chers Frères, comme vous êtes liés vous-mêmes à cette cause de Dieu ! Combien cette cause est gravée dans votre vocation, votre ministère et votre mission ! En conséquence, au milieu du peuple de Dieu qui regarde Marie avec tant d’amour et d’espoir, vous devez la regarder avec une espérance et un amour exceptionnels. En effet, vous devez annoncer le Christ qui est son fils. Et qui mieux que sa Mère vous transmettra la vérité sur lui ? Vous devez nourrir du Christ le cœur des hommes. Et qui pourra vous rendre plus conscients de ce que vous faites, sinon celle qui l’a nourri ? " Nous te saluons, ô corps véritable (du Christ), né de la Vierge Marie. " Il y a dans notre sacerdoce ministériel la dimension merveilleuse et très profonde de notre proximité avec la Mère du Christ. Efforçons-nous donc de vivre dans cette dimension. S’il est permis de se référer ici à sa propre expérience, je vous dirai qu’en vous écrivant je me reporte surtout à mon expérience personnelle.

Image d'archives

En vous faisant part de toutes ces réflexions en ces premiers temps de mon service de l’Église universelle, je ne cesse de prier, Dieu de vous combler, vous qui êtes prêtres de Jésus-Christ, de toute bénédiction et de toute grâce, et moi, en gage et en témoignage de cette communion dans la prière, je vous bénis de tout cœur au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.
Recevez cette bénédiction. Accueillez les paroles du nouveau Successeur de Pierre, de ce Pierre auquel le Seigneur ordonna : " Toi donc, lorsque tu seras revenu, affermis tes frères. " Priez sans cesse pour moi avec toute l’Église, afin que je réponde à cette exigence du primat d’amour que le Seigneur a posé comme fondement de la mission de Pierre quand il lui a dit : " Pais mes brebis. " Ainsi soit-il ! ».
(Extrait de la Lettre de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II, le 8 avril 1979).
ALD.



Commentaires

Voir aussi

Commission Episcopale pour la Doctrine de la Foi: La Déclaration des Archevêques et Evêques de Côte d’Ivoire sur le projet de loi relatif à la santé sexuelle et de la reproduction
Angélus: la confession de Pierre, une vérité qui vient de Dieu
MESSAGE A LA NATION A L'OCCASION DES INONDATIONS MEURTRIERES DU MARDI 19 JUIN 2018
LE GRAND SEMINAIRE SAINT PAUL D’ABADJIN KOUTE A 25 ANS
Homélie dominicale

Les textes fondamentaux

Tous les Saints

Foi et vie chrétienne

Diocèses et Paroisses

Les Evêques

Jeunes

Mouvements et associations

Médias et presse

Annuaire catholique

Allo mon père

Demande de messe

Faire un don





© 2011 - 2013 Copyright CECCI. Tous droits réservés – Design by IMPULSE WEB AGENCY